DCMOTO - Emulateur universel Thomson 8 bits : Forum - Machines et périphériques - cartouche vers disquette
Auteur Message
smague
Visiteur
Date : 11/09/2004 à 11h33
par rapport à l utilitaire conversion d une cartouche vers une disquette au format.CHG que je met en tlc

http://www.club-internet.fr/perso/dsmague/to8/cartodsk.zip

ce programme est essentiellement destiné aux vrais TO8
mais en emulation hormis le fait qu un message d erreur
string too long s affiche au lieu du message
cartouche non detectée

est il possible pour le tester de recuperer une embase de cartouche et de la relier au port parallele du PC pour simuler la presence de la cartouche en emulation ?
en haut - en bas
Daniel
Visiteur
Date : 11/09/2004 à 12h30
Vos projets sont encore plus fous que les miens, j'adore

Sur un port parallèle, ça ne peut pas marcher. Il y a bien les 8 bits de données, mais pas assez de signaux de contrôle pour la sélection de l'adresse.

Par contre, sur deux ports parallèles, pourquoi pas
Dans le genre bidouille géniale sans aucune utilité, ce serait une véritable oeuvre d'art. Bravo pour l'idée Si vous réalisez un prototype, montrez-nous les photos

Daniel
en haut - en bas
Louis
Visiteur
Date : 15/09/2004 à 16h18
Vaut mieux aller télécharger APLICARTOUCHE de micrmédias système de Michel Saint Briant qui a fait ca au top et qui copie même les cartouche de plus de 16 Ko.

http://club87thoms.nuxit.net/guppy/download.php?lng=fr&id=4

Louis
serveur87
en haut - en bas
Daniel
Visiteur
Date : 15/09/2004 à 16h39
Ne vous battez pas pour rien, les copains
C'est le même programme, sauf que l'en-tête de Micromédia indiquant le nom du programme et l'auteur a été remplacée par une ligne de commentaire dans la version de smague.

Ma méthode pour faire des CHG est beaucoup plus simple, mais je préfère ne pas en parler car c'est sur PC et les thomsonistes n'aiment pas

Daniel
en haut - en bas
Louis
Visiteur
Date : 15/09/2004 à 17h49
J'avais bien vue Daniel c'est pour cela que j'en cause pour faire les comparaisons. Mais comme je disais notre dévoué au programme va bientôt sortir le lanceur de CHG, car c'est plus pratique.

Louis
serveur87
en haut - en bas
Fool-DupleX
Visiteur
Date : 16/09/2004 à 09h18
Concernant le port parallele, j'avais fabrique il y a quelques annees de cela (en fait ca doit bien en faire 8 ou 10) un adaptateur pour lire les cartouches memo5 sur un port parallele, c'etait mon premier dumper de cartouche. J'avais recupere Pictor, Logo et Gerez vos Fiches avec ca. A l'epoque je n'osait pas ripper le plastique des memo5 (trop precieux) et SAP n'existait pas (ou etait balbutiant).

Je m'etais inspire d'un montage pour dumper les cartouches Gameboy. Le principe consiste a multiplexer les signaux: 2 bits (signaux de controle du //) servaient a selectionner 8 lignes (data du //) de bus parmi 32 et deux registres huit bits memorisaient les lignes d'adresse.

Je n'ai aucune idee si les performances d'un tel systeme permettraient de lire les cartouches dans un emu. Par contre, ca se hacke facilement sous NT/2000/XP.

Fool
en haut - en bas
Daniel
Visiteur
Date : 16/09/2004 à 13h22
A l'époque, j'aurais beaucoup appécié ton montage (mon MO5 n'aimait pas l'insertion des cartouches à chaud, et j'ai été obligé de trouver des ruses pour dumper les memo5).

Aujourd'hui les cartouches TO sont lisibles par soft sur TO8, les cartouches MO sont lisibles par soft sur MO6, donc la lecture directe avec un PC ou un lecteur d'eprom n'est plus nécessaire. Mais le côté inutile du bidouillage le transforme en véritable oeuvre d'art

Pour l'émulation, on saurait donc lire directement les cartouches, et aussi le LEP MO5 (j'ai réussi à lire et écrire des cassettes par le port parallèle), et presque le QDD (où en es-tu ?). C'est bon de le savoir, mais en pratique je préfère les fichiers .mo5 .k7 et .qd

Daniel
en haut - en bas
Fool-DupleX
Visiteur
Date : 16/09/2004 à 15h12
Pour le QDD, j'ai momentanement laisse tombe l'interface via le port parallele. La raison en est simple: en mode traditionnel, impossible d'atteindre la bande passante necessaire pour analyser le signal MFM provenant du lecteur. En mode rapide (EPP/ECP), le port parallele utilise un protocole de communication avance et non bidouillable, incompatible avec l'usage que je veux en faire.

J'ai toutefois une idee pour m'en sortir qui necessite 2-3 circuits 74, pas encore testee.

Note: je reponds a ton mail d'ici la fin du week-end (il necessite de ma part une reflexion approfondie)

Fool
en haut - en bas
Fool-DupleX
Visiteur
Date : 16/09/2004 à 17h18
M. Smague m'a demande des precisions sur mon montage, sur le Forum Silicium. Comme le thread mentionne est tire d'ici, je poste la reponse ici.

C'est assez technique et ennuyeux, mais soit, je n'ai qu'une parole . Daniel, tu as raison de dire qu'on ne peut pas gerer toutes les lignes de la prise cartouche sur le port //. C'est normal, si on relie juste des fils de l'un a l'autre, y'a pas assez de place. Pour resumer, j'ai recree un mini-bus de cartouche thomson.

Moyennant un peu d'electronique supplementaire, on peut toutefois s'en sortir. En gros ce qu'il nous faut, c'est piloter les 16 lignes du bus d'adresse, les 8 lignes du bus de donnees et le R/W, ce qui fait 25 fils. Mon montage consistait a intercaler, sur les lignes de donnees du port //, des latches vers les lignes de donnees de la cartouche et deux registres 8 bits vers les lignes d'adresse. Avec un multiplexeur pilote par certaines lignes de controle du port // (ex: strobe), on selectionne soit les latches en R, en W, soit les registres d'adresse, puis on ecrit ou on lit l'information. Il faut piloter 2 registres 8 bits, 1 latch 8 bits et le R/W, ce qui fait 5 ou 6 fonctions, donc on peut s'en tirer avec 3 lignes de controle du port // et un multiplexeur 3->8. Le tout est gere par le logiciel de maniere transparente: il memorise l'adresse dans les registres puis interroge le latch et le R/W pour recuperer la donnee a cet endroit.

Je precise que l'idee ne vient pas de moi: j'ai adapte un montage qui avait ete concu pour dumper les cartouches de Gameboy, qui contiennent pratiquement la meme chose qu'une cartouche thomson.

Fool
en haut - en bas